En réponse aux dommages colossaux subis par les secteurs créatifs libanais après l’explosion du 4 août à Beyrouth 2020, l’Institut Français lance le programme « NAFAS », 100 artistes libanais invités en résidence en France.

L’objectif du programme « NAFAS » est de permettre à 100 artistes libanais, durement touchés dans l’exercice de leur profession, de maintenir une activité de création dans le cadre d’échanges culturels avec la France, en les accueillant sur le territoire français métropolitain pour des résidences artistiques de 1 à 3 mois.
Les résidences « NAFAS » (de l’arabe سفن, « souffle ») représentent une respiration pour les artistes libanais qui pourront séjourner en France sur un temps défini, et permettront de générer des échanges artistiques durables entres les structures artistiques françaises et libanaises. Grâce à cet ambitieux programme co-financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère de la Culture et porté par l’Institut Français, l’Association des Centres culturels de rencontre et l’Institut Français du Liban et associant plus de quarante structures de résidences, réparties sur l’ensemble du territoire, la France souhaite témoigner son soutien à la communauté artistique libanaise et agir en faveur de la diversité et de la liberté d’expression.
Les appels à candidatures seront publiés en mars 2021 et les résultats seront communiqués avant le début de l’été 2021. Le programme NAFAS prévoit l’octroi de 100 bourses de mobilité pour des résidences qui pourront se dérouler jusqu’à l’été 2022 (sous réserve de l’évolution des conditions sanitaires).

Le comité français des Villes créatives de l’UNESCO s’est particulièrement mobilisé pour organiser un appel à candidature spécifique avec l’Institut Français du Liban. Ainsi, Angoulême (La Maison des Auteurs – Cité internationale de la Bande Dessinée de l’Image) , Enghien-les-Bains (Centre des arts), Lyon (Lyon BD, Maison de la danse et « les Nouvelles subsistances », Ateliers Frappaz, Villa Gillet) et Metz (Cité musicale L’arsenal) accueilleront une douzaine d’artistes en résidence entre 2021 et 2022 à :
Pour en savoir plus : bit.ly/CPNafas