Organisé en partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image (CIBDI), le Festival international de la bande dessinée (FIBD) et l’Ecole urbaine de Lyon, le concours international « Ville d’après » visait à stimuler les utopies, sensibilités et cultures du monde entier, et à engager une réflexion collective sur l’avenir de nos villes, au regard des nombreux questionnements soulevés par la pandémie de COVID-19.

18 artistes de 10 villes, dont les Villes créatives de littérature de Bucheon (Corée), Nanjing (Chine), Oulianovsk (Russie), Québec (Canada), Reykjavik (Islande) et Slemani (Irak), et les villes jumelles de Hildesheim (Allemagne), Hoffman Estates (Etats-Unis) et Turda (Roumanie), ont ainsi réalisé une œuvre de bande dessinée sur leur vision de leur ville d’après.

Ruppert Tellac et Vincent King représentaient Angoulême à ce concours.

Le projet de Brigitte Archambault (Québec) a été récompensé par le jury international du concours. Il démontre un réel accomplissement graphique et adresse un message humaniste fort pour l’avenir de nos villes. L’artiste sera invitée à Angoulême et mise à l’honneur pendant le FIBD en juin 2021.

Brigitte Archambault, née en 1973, vit à Montréal. Elle évolue d’abord dans le milieu de l’art contemporain et expose dans quelques galeries au Québec. Elle travaille ensuite sur des projets de films d’animation, réalisant parfois ses propres courts-métrages. Parallèlement, elle trouve enfin le temps de concrétiser un rêve : celui de créer sa première bande dessinée, Le projet Shiatsung. L’album remporte des prix au Québec : Prix Réal-Filion du Festival Québec BD, le Prix BD du Salon du livre de Trois-Rivières,
en plus d’une mention spéciale aux Prix Bédélys au festival BD de Montréal.

L’ensemble des travaux sera rassemblé en une exposition intitulée « la ville d’après », présentée pendant le FIBD d’Angoulême à la CIBDI, et proposée à l’itinérance dans les villes participantes. Afin d’accompagner l’exposition, un travail d’analyse scientifique sera également mené par l’Ecole urbaine de Lyon.

en savoir plus :