Le FIBD 2022 a été l’occasion de célébrer deux immenses génies de la BD, René Goscinny et Albert Uderzo.


Xavier Bonnefont, Maire d’Angoulême, Anne Goscinny et Sylvie Uderzo ont ainsi rendu hommage aux deux maîtres par l’inauguration de trois œuvres dans l’espace public :

  • Un menhir offert à la ville d’Angoulême par la famille Uderzo, taillé dans la pierre charentaise de Vilhonneur et mesurant près de 6,50 mètres de hauteur et de 22,5 tonnes. Il a été réalisé par François Desforges et son équipe, et a pris place sur le parvis de la gare aux côtés de l’obélisque Goscinny, réunissant ainsi à jamais les deux amis.
  • Un mur peint intitulé « UDERZO dans son cosmos », situé au 10 boulevard Louis Pasteur et créé par François Boucq.
    Ces deux murs ont été réalisés par l’entreprise angoumoisine SL Moon Art&décoration.
  • Un second mur « Le monde de René Goscinny » situé à l’angle des rues Goscinny et Michelet, et créé par Catel.

 

Une exposition dédiée à René Goscinny, « René Goscinny, scénariste, quel métier ! », a aussi été accueillie au musée des Beaux-Arts d’Angoulême, dans laquelle nous pouvions découvrir le scénariste à travers son histoire personnelle, ainsi que les secrets de fabrication de ses œuvres et les coulisses de ses collaborations avec Morris (Lucky Luke), Jean-Jacques Sempé (Le petit Nicolas) et son ami Albert Uderzo.

 

Redécouvrez les inaugurations en vidéo (Youtube)