Reykjavík accueille la toute première réunion hybride des Villes créatives de littérature de l’UNESCO.

Reykjavík Ville créative de littérature de l’UNESCO a accueilli 31 représentants de 21 Villes créatives de littérature pour la conférence annuelle hybride des Villes créatives de littérature (du 6 au 10 septembre), et le même nombre de délégués ont participé à distance. Le thème de la conférence était Conversation et inspiration – se reconnecter à Reykjavík, mettant l’accent sur la nécessité pour les villes de se reconnecter après une période d’isolement provoqué par la pandémie de COVID-19. Les villes ont partagé ce qu’elles avaient appris et ont offert les meilleures pratiques pour le rétablissement et l’équité des chances dans les communautés, ainsi que les résidences artistiques, les collaborations futures, le mentorat et la coopération au sein du réseau en plein essor.

Les membres de la délégation ont découvert le paysage littéraire et culturel de Reykjavík et rencontré des auteurs, traducteurs, libraires et autres acteurs clés de la scène littéraire de la ville. Reykjavík a également publié une collection de nouveaux essais sur la créativité et l’écriture de 14 auteurs locaux, lancée lors du Festival international de littérature de Reykjavík qui coïncidait avec la conférence annuelle des Villes créatives de littérature. Lors d’une visite à la bibliothèque municipale de Reykjavík, les délégués ont offert des livres pour enfants de leur ville, conformément à une tradition établie lors des précédentes réunions annuelles.

La parole à …

Gérard Desaphy, conseiller municipal ville créative et francophonie

« Nous sommes fiers d’appartenir à ce réseau de 39 villes de 28 pays qui collaborent activement et étroitement pour promouvoir la littérature en faveur de sociétés durables et inclusives. Nous étions plus de 60 représentants des villes présents ou en visio. Une occasion extraordinaire pour approfondir les liens entre nos villes avec des projets concrets et des échanges d’expériences très précieux (accueil d’étudiants, résidences d’artistes, partage d’expositions, politiques d’accompagnement des artistes, de la lecture et de l’édition…). »

Kristín Ingu Viðarsdóttir, cheffe de projet, Reykjavík Ville créative de l’UNESCO

 » Reykjavík Ville créative de littérature de l’UNESCO célèbre le dixième anniversaire de sa désignation en 2021. L’accueil de la réunion annuelle des Villes littéraires a rendu cet anniversaire marquant très spécial, et l’organisation d’une réunion hybride à cette échelle était très instructive. Cela profitera à la fois au réseau et à la ville de Reykjavík en général, alors que nous développons davantage cette nouvelle façon de travailler ensemble à l’échelle mondiale. Comme toujours, l’équipe de Reykjavík est sortie de la conférence avec de nouvelles idées, de nouvelles relations et d’autres plans de coopération et cette réunion internationale a également été très précieuse pour la communauté littéraire locale. »

John Kenyon, Directeur exécutif, Iowa City Ville créative de littérature de l’UNESCO et Responsable du réseau des Villes créatives de littérature

 » Les Villes créatives de littérature de l’UNESCO ont mis à profit la période de pandémie mondiale pour explorer de nouvelles façons de soutenir les lecteurs et les écrivains, en valorisant la connexion offerte par la littérature, plus que jamais nécessaire en ces temps d’isolement. Notre réunion annuelle à Reykjavík nous a permis de partager ce que nous avons appris de nos expériences respectives et de discuter de la manière dont nous pouvons renforcer nos collaborations à l’échelle mondiale grâce aux outils virtuels qui sont devenus monnaie courante. Le faire dans une belle ville comme Reykjavík, où nous avons eu l’occasion de voir en personne le travail effectué par des écrivains, des artistes, des créateurs, des programmeurs et tant d’autres, nous a rappelé à quel point ce travail peut être vital. »

Plus d’informations sur