A la suite des deux explosions du 4 août 2020 ayant dévasté Beyrouth (Liban), Ville créative de littérature de l’UNESCO depuis 2019, le Secrétariat du Réseau des Villes créatives de l’UNESCO a lancé un appel à ses villes membres afin de recueillir leurs actions menées ou envisagées en soutien à Beyrouth et à ses habitants.

A ce jour, 18 Villes créatives à travers le monde ont ainsi partagé leurs initiatives de solidarité.
De nombreuses villes, dont Cracovie (Pologne), Dunedin (Nouvelle-Zélande), Enghien-les-Bains (France), João Pessoa (Brésil), Limoges (France), Metz (France), Montréal (Canada), Sharjah (Emirats arabes unis), Saint-Etienne (France) et Zahlé (Liban) se sont mobilisées en encourageant les dons dans le cadre de collectes de fonds ou de matériel de première nécessité, et en mettant en place, en collaboration avec des ONG ou des associations locales, l’envoi d’une aide humanitaire d’urgence sur place.
D’autres villes, telles que Afyonkarahisar (Turquie), Barcelone (Espagne) et Buenos Aires (Argentine), Kazan (Fédération de Russie) et Ramallah (Palestine) ont transmis, via leurs autorités locales, un message de solidarité et de soutien à la ville de Beyrouth et ses citoyens.

Le pouvoir de la culture et de la créativité a aussi été mis à profit pour apporter un appui et un soutien moral, comme à Lliria (Espagne) et Angoulême qui ont organisé un concert de soutien, à Lillehammer (Norvège) qui a réalisé une exposition de livres présentant l’histoire et la culture du Liban.

L’UNESCO a également lancé un appel international de fonds, intitulé Li Beirut (« Pour Beyrouth » en arabe), afin de soutenir la culture, le patrimoine, et l’éducation dansla ville. Les Villes créatives et d’autres villes à travers le monde sont encouragées d’y participer.

A Angoulême de nombreuses actions ont été mises en place.

Lors de la réunion annuelle virtuelle des villes créatives UNESCO Littérature, Angoulême mobilise le réseau sur la réflexion d’une action commune en faveur de Beyrouth, membre du réseau depuis 2019.

Lors du Festival du Film Francophone (FFA) le 31 août 2020 le Liban a été mis à l’honneur en présence de Jack Lang, Président de l’Institut du Monde Arabe, et François Hollande, ancien Président de la République Française.

Le drapeau libanais a été mis en berne sur le beffroi de l’hôtel de ville d’Angoulême

Une exposition Hommage aux artistes libanais en présence de SEM Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO, a été organisé pendant le FFA : exposition de 50 estampes et photomontages de quatre artistes libanais de la Collection Claude et France Lemand à la Cité Internationale de la bande dessinée : Shafic Abboud, Assadour Hussein

Plus d’informations :