Angoulême Ville créative UNESCO

En 2019, Angoulême a été reconnue Ville créative de l’UNESCO pour son rôle pionnier dans le domaine de la bande dessinée. Elle intègre ainsi le cercle prestigieux des 42 villes littéraires désignées par l’UNESCO à travers le monde.

Première ville littéraire de France, il s’agit d’une reconnaissance à double titre : pour Angoulême comme Capitale mondiale de la bande dessinée et pour le 9ème art comme genre littéraire à part entière.

Qu’est-ce que le réseau des villes créatives ?

Le Réseau des villes créatives de l’UNESCO (RVCU) a été créé en 2004 pour promouvoir la coopération entre les villes ayant identifié la créativité comme un facteur stratégique du développement urbain durable. Ce Réseau comprend 295 membres dans le monde entier dans sept domaines créatifs : artisanat et arts populaires, design, film, gastronomie, littérature, arts numériques et musique.

La France compte 8 villes créatives :

  • Angoulême (Littérature)
  • Cannes (Film)
  • Enghien-les-Bains (Arts numériques)
  • Limoges (Artisanat et Arts populaires)
  • Lyon (Arts numériques)
  • Metz (Musique)
  • Rouen (Gastronomie)
  • Saint-Etienne (Design)

Toutes les villes créatives sont rassemblées autour d’un objectif commun : placer la créativité et les industries culturelles au cœur de leur plan de développement au niveau local et coopérer activement au niveau international.

En rejoignant le Réseau, les villes s’engagent à échanger leurs bonnes pratiques, mettre en place des partenariats qui promeuvent la créativité et les industries culturelles, renforcer la participation à la vie culturelle et intégrer la culture dans les plans de développement urbain.

En quoi le réseau villes créatives est-il positif pour Angoulême ?

Cette désignation pérennise le rayonnement d’Angoulême à l’international et contribue à son développement économique, touristique et éducatif.

C’est un véritable tremplin pour les acteurs locaux qui vient renforcer l’attractivité internationale et régionale auprès des investisseurs et acteurs économiques, des créatifs qualifiés, des étudiants et touristes.

Tourisme

Angoulême s’ancre dans le réseau des sites touristiques UNESCO de Nouvelle-Aquitaine (le port de la lune de Bordeaux, la citadelle de Blaye, la ville de Saint Emilion, le site magdalénien de Lascaux, les chemins de Saint-Jacques, l’abbaye de Saint Savin et Limoges, ville créative), impactant l’attrait touristique de la ville et ses retombées financières.

Éducation et formation

C’est une chance de développer nos formations initiales et supérieures dans le domaine d’excellence de l’Image et nous permettra de mettre en place des échanges d’étudiants dans le monde entier et d’offrir des perspectives d’emploi à nos jeunes.

Emploi

La marque UNESCO permet de valoriser les atouts d’Angoulême pour développer l’activité économique locale et attirer de nombreuses entreprises de l’image, du numérique, de la BD mais aussi dans des domaines toujours plus pointus comme la robotique.

Quelles sont les actions prévues par la Ville d’Angoulême dans ce cadre ?

Angoulême met en place 9 actions pour le 9ème art :

  1. Animer une réflexion internationale sur la filière Bande Dessinée
  2. Partager les savoir-faire sur la Bande Dessinée
  3. Développer l’accueil pour la création
  4. Protéger la création à l’international
  5. Renforcer le lien social auprès de la jeunesse par la Bande Dessinée
  6. Défendre la création des femmes dans l’industrie de la Bande Dessinée
  7. Promouvoir la création et le patrimoine avec une dimension internationale
  8. Faciliter l’accès à des formations universitaires en Bande Dessinée
  9. Organiser un aménagement du territoire urbain par le biais de la Bande Dessinée.